Faire vivre l’œuvre de Bourdieu

Les 4, 5 et 6 avril, l’association Pauses organise la traditionnelle rencontre sur « l’œuvre de Pierre Bourdieu en pratiques » (15ème édition en 2017).

Lasseube accueillera deux conférences le mardi 4 avril à 17h00 et à 20h00.
Il est à noter que la librairie oloronaise L’Escapade, tiendra une table le mardi 04 à partir de 20h00 avec la bibliographie (presque) complète du lasseubois Pierre Bourdieu, les ouvrages de Julian Mischi et des livres sur le thème de l’année « politique-s, typologie-s des électeurs, politique et sciences sociales …. »

Lire un article sur Pierre Bourdieu paru en 2010 dans La République des Pyrénées

04042017

bourdieu_2017

Publicités

Sports et Sciences sociales

dans le cadre de la 14ème édition des rencontres autour de « l’œuvre de Pierre Bourdieu en pratiques », une conférence-débat sur « le sport et les femmes » animée par Anne Saouter se tiendra à Lasseube le vendredi 29 avril

Henriette Alègre a rédigé cette biographie de Pierre Bourdieu, sociologue lasseubois

Lire le résumé des interventions

Bourdieu 2016

 

 

Les élections régionales 2015 vues de Lasseube

carte-resultats-1er-tour-regionales-2015Les résultats nationaux de ces élections ne sont pas une surprise, tant les scores étaient prévus par les instituts de sondage.
Mais ce n’est pas parce que ces résultats étaient annoncés qu’il faut s’en satisfaire.

Un électeur sur deux ne s’est pas déplacé pour des raisons diverses et variées (incompréhension devant ces nouvelles grandes régions, volonté d’émettre un n-ième avertissement aux grands partis politiques dans lesquels les abstentionnistes ne se reconnaissent plus ou simple désinvolture).
Cette abstention massive a permis les pourcentages les plus élevés pour le Front National.
Ce parti xénophobe s’est érigé comme le premier parti de France alors qu’il n’a fait campagne que sur des sujets qui ne sont pas de la compétence des Régions (sécurité, immigration, terrorisme) [revoir les compétences régionales].

Sauf sursaut démocratique au second tour, certaines de nos régions métropolitaines vont donc vivre l’expérience d’extrême-droite pour les six années à venir avec les conséquences déjà vues dans des collectivités gérées par ce parti : fractures exacerbées dans la population, stigmatisation de certains de nos concitoyens, remise en cause de la laïcité, remise en cause des droits des femmes et des droits humains d’une façon plus générale, désintérêt pour les classes sociales défavorisées, coupes sombres dans le domaine culturel, désengagement dans le soutien à la vie associative …
Pour ces raisons, chaque électeur doit se sentir concerné. Accepterait-il ou non de telles conséquences ?

Qu’en est-il des résultats lasseubois ?

[voir les résultats détaillés]
La participation est en baisse : 48,73% (contre 54,55% aux régionales de 2010).
Le Parti socialiste est stable (même nombre de voix – 210, de 29.91% à 32.21%).
Les autres partis de gauche (Lutte ouvrière, Front de Gauche, Faisons ensemble, Europe Écologie et Nouvelle Donne) voient leurs scores cumulés baisser de 26 voix, de 21.79% à 19.48% (l’augmentation de l’abstention peut se trouver, en partie, ici).
La liste « UMP-UDI-CPNT-MODEM » s’effondre : de 43,16% à 26,07% (de 303 à 170 voix).
Les autres partis de droite (UPR et Debout la France), absents en 2010, recueillent 27 voix.
A Lasseube, le choc brutal est l’explosion du score du Front National : + 228% (de 36 à 118 voix, soit 18,10%) : ces 82 voix supplémentaires sont vraisemblablement à chercher dans les 106 manquantes à la droite.

Nous appelons les électeurs lasseubois à se mobiliser pour le second tour ce dimanche 13 décembre afin de faire reculer le score du Front National qui ne reflète pas l’esprit de convivialité, de solidarité et de partage des Lasseubois-es.

Nous l’écrivions déjà en mars 2015 : les partis politiques et les élus (avec ou sans étiquette) doivent réinterroger leurs pratiques, se rapprocher des attentes et des préoccupations des citoyens, dans un esprit d’efficacité et de transparence.
Tendre vers une démocratie la plus participative possible nous semble la seule voie pour faire revenir la moitié des électeurs vers les urnes et éloigner les envies de se faire entendre en portant aux pouvoirs des représentants qui bafouent les valeurs de vivre-ensemble, de tolérance et de culture que nous défendons. 

Élections régionales 2015

Les 6 et 13 décembre 2015, nous devrons élire les 183 conseillers régionaux de la REGIONnouvelle grande Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

A Lasseube, les bureaux de vote seront ouverts de 8h00 à 18h00. Pour pouvoir voter vous devrez vous munir de votre carte d’électeur et d’une pièce d’identité avec photo.

Dans notre région, 10 listes sont candidates : voir la liste sur cet article de Sud-Ouest  et les professions de foi

Réunions de campagne à Lasseube :

à ce jour, une seule réunion semble être programmée à Lasseube. Dès que nous aurons d’autres informations, nous compléterons cet article

Le jeudi 26 novembre à 20h30, à la Maison pour Tous : liste du Parti Socialiste, menée par Alain Rousset et Bernard Uthurry

Il est à noter que la liste « UMP-UDI-Modem » devait venir à la rencontre des Lasseubois le 26 novembre à 18h00. Cette réunion a été ajournée suite à une modification de calendrier après le deuil national.

Vivre ensemble après le 13 novembre 2015

Nous reproduisons ci-dessous le texte lu le 19 novembre 2015 en ouverture du Conseil municipal de Lasseube, par Henriette Alègre, au nom des 4 élus de la liste « Pour l’avenir de Lasseube »

Henriette Alègre, Séverine Bourdet-Pées, Franck Remazeilles et Cédric Laprun

****

Lasseube, jeudi 19 novembre 2015

Monsieur le Maire,
Chers collègues élus,

Nous voulons revenir quelques instants sur les attentats du 13 novembre 2015 et surtout sur leur écho local.

La barbarie a frappé notre pays au cœur de sa capitale.
Nous sommes tous bouleversés par cette tragédie sans précédent sur notre sol.

Vous avez pris l’initiative de proposer à la population un rassemblement lundi midi en hommage aux victimes, à leurs familles, à leurs proches, mais aussi aux forces de l’ordre, aux pompiers, aux personnels médicaux et aux anonymes qui ont sauvé des centaines de personnes.
Pour cela et pour les mots de compassion et de solidarité que vous avez prononcés, nous vous remercions à nouveau.

Nous, élus, devons avoir les mots justes et les bonnes attitudes en cette période difficile.
Nous voyons déjà se lézarder l’unité nationale, la politique reprend ses habitudes.
Nous devons condamner sans réserve ces attaques sanglantes et celles et ceux qui les glorifieraient.
Nous devons également condamner avec la même vigueur les amalgames, la haine et les paroles racistes qui ne se cachent même plus depuis quelques jours.
Nous adressons à cette occasion un message de respect et de soutien à nos concitoyens de culture ou de religion musulmane du Piémont oloronais qui ont été visés samedi matin quelques heures à peine après les attentats.
Nous, élus, devons appeler nos concitoyens lasseubois au respect, à la solidarité, à la tolérance et à perpétuer les valeurs sur lesquelles repose le « vivre ensemble » dans notre pays.

Pour cela, nous formulons deux vœux, deux demandes.drapeaux

Que le drapeau français et le drapeau européen soient en permanence, au fronton de la Mairie.
Au-delà du symbole, ces drapeaux rappellent que la France est une République laïque, démocratique et sociale, dont la devise est « Liberté, Égalité, Fraternité » ;
et que l’Union européenne a été construite avant tout pour vivre en paix, pour ne plus connaître de guerres dans nos pays qui se sont tant combattus.

Notre République est laïque, c’est-à-dire qu’elle reconnaît à chacun de ses citoyens le droit d’exercer sa religion ou de ne pas en avoir ; elle est aussi tolérance depuis plus d’un siècle.
A l’heure où nous demandons à certains de nos concitoyens de respecter cette valeur fondamentale de la République française, nous devons nous l’appliquer à nous-même.
C’est pourquoi nous vous demandons que dans toutes les invitations officielles de la Mairie de Lasseube (commémorations des armistices, fêtes patronales, …) ne soit plus fait mention de l’office religieux.

Nous vous remercions de votre attention.

Rencontres autour de Pierre Bourdieu

programme mise à jour le 07 avril 2015

«Faire vivre l’œuvre de Pierre Bourdieu sur son territoire»

bourdieu1du 20 mars au 18 avril 2015 : une exposition, des rencontres, débats, théâtre, projections de films ….. autour de l’œuvre de Pierre Bourdieu (1930-2002), éminent sociologue de renommée internationale … et Lasseubois !
(lire une biographie de Pierre Bourdieu, écrite par Henriette Alègre)

Maison pour Tous de Lasseube

Vendredi 20 mars 20h00 : présentation de l’exposition « L’œuvre de Pierre Bourdieu en pratiques » par l’association des professeurs de Sciences économiques et sociales de Pau (PauSes).
Des témoignages de Lasseubois complètent cette présentation.
Cette exposition sera ouverte à la mairie (rez-de-chaussée) les mardi, jeudi, samedi et dimanche de 15h00 à 17h30 jusqu’au 17 avril (exceptés les dimanches 22 et 29 mars, jours d’élections)

Vendredi 20 mars 21h00 : Table ronde « Comment le sociologue Pierre Bourdieu met-il en pratique la sociologie sur ce territoire et ailleurs ? »
avec A.Kouvouama, anthropologue (UPPA) / A. Bruneton, ethnologue / L.Bruneau, professeur SES Lycée L.Barthou.

Vendredi 27 mars 20h30 : représentation théâtrale «La domination masculine» du collectif Manifeste rien, suivie d’un débat avec les comédiens
gratuit pour les scolaires / 8 € pour les adultes, en savoir +

Vendredi 3 avril 20h30 : projection du film « La sociologie est un sport de combat» de Pierre Carles, suivie d’un débat
avec Louise Chapel, professeur agrégée de Sciences Économiques et Sociales au Lycée Supervielle d’Oloron.
entrée libre / (voir la revue de presse sur ce film)

Samedi 11 avril 20h30 :conférence sur le thème de la dépaysannisation, suite à la rencontre de 2012.
avec A.Kouvouama, directeur de l’UFR Lettres, langues, sciences humaines et sports et la participation du Lycée agricole de Soeix.(voir l’affiche et la présentation)

Samedi 18 avril 9h30 :projection du film « Vert Paradis », présenté par Emmanuel Bourdieu, fils de Pierre et auteur de ce film.

Vendredi 17 avril 20h00, CINÉMA LE LOUXOR À OLORON : projection du film « La sociologie est un sport de combat» de Pierre Carles, suivie d’un débat
avec Louise Chapel, professeur de lettres au Lycée Supervielle d’Oloron.

Des actions se dérouleront à l’école et au collège de Lasseube en avril, car l’étude du système scolaire et de la culture joue un rôle majeur dans l’œuvre de Pierre Bourdieu.

Afin de donner la parole aux Lasseubois, les organisateurs réalisent actuellement des entretiens auprès de ceux qui l’ont connu et les restitueront pendant cette période d’exposition et de manifestations en hommage au sociologue.

Ce programme est provisoire : de nouvelles dates seront ajoutées dès confirmation

Associations co-organisatrices : Arécréée, Atout Jeune-Famille, PauSes,
avec le soutien des professeurs Caup et Lataste, et de la Mairie de Lasseube

relire un article de la République des Pyrénées du 17 juillet 2010

Pierre Bourdieu devant sa maison lasseuboise (crédit photo : La République des Pyrénées)
Pierre Bourdieu devant sa maison lasseuboise (crédit photo : La République des Pyrénées)