En marche …. arrière !

La dernière réunion du Conseil municipal a eu lieu exceptionnellement un vendredi (30 juin) afin de désigner les 5 délégués qui voteront aux élections sénatoriales le 24 septembre prochain. Nous avons chargé Séverine Bourdet-Pées (titulaire) et Franck Remazeilles (suppléant) de voter pour les élus minoritaires.

 

ecolebis
École des Baïses de Lasseube

Comme prévu, un des points de discussion de cette longue réunion a été le retour en arrière sur les rythmes scolaires.

Durant la campagne électorale, le candidat Macron avait imaginé laisser l’opportunité aux communes de revenir à la semaine de 4 jours dans les écoles maternelle et primaire : chose faite peu de temps après la formation du gouvernement par un décret du 27 juin 2017.

On ne peut pas dire que le Maire de Lasseube ait fait preuve de procrastination sur ce dossier, puisque la demande de dérogation a été envoyée au Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN) des Pyrénées-Atlantiques avant la parution de ce fameux décret, avant l’avis du Conseil d’école et, évidemment avant le vote en Conseil municipal du 30 juin … alors même que ni les enseignants, ni les parents d’élèves n’avaient rien demandé !

La délibération votée par la majorité et la discussion lors de ce conseil ne nous ont pas permis de savoir pourquoi il était urgent de revenir sur cette semaine de 4,5 jours qui avait été mise en place dans la douleur à la rentrée 2015.
Si, à l’époque, nous avions dénoncé la méthode du Gouvernement (pas de concertation sur une réforme imposée aux communes), force est de constater que le retour en arrière se fait sans la moindre évaluation (qui ait été portée à notre connaissance) :

  • pas d’évaluation connue des services de l’Éducation Nationale sur les bienfaits (ou non) des 4,5 jours d’apprentissage pour les élèves ;
  • pas d’évaluation connue du corps enseignant de l’école des Baïses sur les bienfaits (ou non) des 4,5 jours d’apprentissage pour les élèves de Lasseube
    (il semble que les enseignants sont soumis à un devoir de réserve sur le sujet … qui ne les a pas empêchés de voter lors du conseil d’école)
  • pas d’évaluation connue du Service Jeunesse de la Mairie sur les bienfaits (ou non) des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) mis en place à Lasseube.

S’il n’y a aucune évaluation connue (si ce n’est celle de ressentis forcément subjectifs), nous savons néanmoins que le Conseil Supérieur de l’Éducation et le Sénat ont émis des avis (consultatifs) défavorables sur ce retour en arrière.

Pour justifier sa décision, la majorité municipale se retranche derrière l’avis consultatif du Conseil d’école, composé d’enseignants, d’élus de la majorité, de représentants du personnel communal et de délégués de parents d’élèves (75% de votants pour le retour à 4 jours) et derrière un sondage rapide mené par les parents d’élèves quand ils ont connu la volonté du Maire de profiter de l’aubaine post-électorale.

En 3 jours, 45% des familles ont répondu à l’enquête.
72% de ces 45% sont favorables au retour à 4 jours … mais plus de 80% de ces 72% acceptent un retour à 4 jours à condition qu’un centre de loisirs (ou autre possibilité d’accueil) soit mis en place par la Mairie le mercredi matin.
Or la mise en place de cet accueil ne se fera pas à la rentrée 2017 et la volonté majoritaire n’est pas non plus affichée pour 2018.
Sachant cela, il n’est pas certain que le pourcentage en faveur du retour à 4 jours aurait été aussi élevé ….

Que nous soyons favorables ou pas, à titre individuel, à une scolarisation des élèves sur 5 matinées (4,5 jours), nous estimons que cette décision est précipitée et qu’il faut se laisser un temps de concertations pour imaginer ce qui serait le mieux pour les enfants (en tenant compte des réalités budgétaires lasseuboises).
Notre demande de report a été refusée.

Nous avons demandé que le budget ainsi économisé (environ 40 000 euros) soit entièrement consacré à une « politique jeunesse » au sens large, qua ça soit dans le renforcement de l’accueil de loisirs (notamment le mercredi matin) et dans des activités culturelles et sportives proposées par le Service Jeunesse hors temps scolaires, en lien avec les associations lasseuboises.
Ce fléchage des 40 000 euros qui seraient dégagés par le retour à 4 jours relève d’un choix politique que la majorité n’a pas encore fait !

Ce retour en arrière a été pris à l’aune de considérations d’adultes, en omettant de mettre l’enfant au cœur de la réflexion (lire par exemple cet entretien avec la chronobiologiste Claire Leconte).
Sur ce dossier, comme sur d’autres, nous regrettons la précipitation majoritaire.
Quoi qu’il en soit, nous saurons le 13 juillet au plus tard si le DASEN accepte (ou non) cette demande de dérogation.

 

Pour conclure ce billet, nous vous informons qu’un projet privé de micro-crèche (10 places) est en cours sur la commune.
Il est dommage que la réalisation de ce projet n’attende pas l’état des lieux et le diagnostic sur l’accueil de la Petite Enfance que notre Communauté de Communes du Haut-Béarn va mener à compter de septembre 2017, dans le cadre de sa compétence.
Il serait de bon ton de commencer à porter des projets d’intérêt communautaire à Lasseube, nous semble-t-il.
Si nous ne sommes pas opposés à la diversification des offres de garde sur notre commune, nous serons vigilants à ce que ce projet ne déstabilise pas l’offre existante assurée par les assistantes maternelles.

 

PS : que les Lasseubois (paysans, vignerons et particuliers) touchés par l’épisode de grêle du 28 juin dernier lisent ici l’assurance de notre soutien.

Lire le compte-rendu de ce Conseil municipal dans la République des Pyrénées du 3 juillet

Projets Jeunes 64

crédit photo : CG64
crédit photo : CG64

Vous avez entre 11 et 25 ans et vous souhaitez monter un projet en lien avec des actions de solidarité en France ou à l’international, d’écologie, de citoyenneté, de sport, de loisirs, de culture …des projets qui favorisent la responsabilité, l’ouverture sur les autres, la participation à la vie locale, l’intérêt général…

Le Département 64 et de nombreux partenaires institutionnels peuvent vous accompagner
en savoir +

L’ENFANT AU CENTRE DES RYTHMES SCOLAIRES

ImageMardi 17 juin à 20h00 à la Maison pour Tous, conférence débat « L’enfant au centre des rythmes scolaires »
animée par Madame BAUDON FORGUE, psychologue clinicienne.

Elle vous apportera des éléments de réflexion sur les rythmes de l’enfant sur la journée et sur l’année, les phases de repos, d’éveil, d’apprentissage et répondra à vos questions.

Organisée par « Atout Jeune Famille« , avec la participation de la Caisse d’Allocations Familiales Béarn et Soule

 

L’École au Conseil municipal

Le public était plus fourni que d’habitude pour le Conseil municipal du 12 juin dernier : preuve que les Lasseubois s’intéressent à l’avenir de la jeune génération.
En effet, deux points très importants concernant l’école des Baïses et la réforme des rythmes scolaires étaient à l’ordre du jour de ce Conseil.

Nous avons fait part de notre satisfaction que la réfection de toit de l’école soit sur le point d’être réalisée.
Durant la campagne des municipales, nous avions pointé cette urgence ; mais à l’époque ce dossier était qualifié de « polémique électorale ».
Nous remercions sincèrement les nouveaux élus d’avoir insister pour que ces travaux soient réalisés au plus vite et, plus particulièrement, Messieurs Pidot et Dous-Bourdet-Pées pour leur efficacité.
Voilà un dossier qui a été rondement mené avec une discussion approfondie lors de la commission « Urbanisme » et un vrai travail d’analyses des devis lors de la commission d’appel d’offres, commissions auxquelles nous avons participé.

Par contre, alors que nous attendions une réelle discussion sur l’application à Lasseube de la réforme des rythmes scolaires, le Maire nous a simplement proposé de valider 3 intervenants (seulement) pour la mise en place de nouvelles activités périscolaires à compter du 18 septembre prochain.
Si nous avons voté contre cette délibération, ce n’est pas sur la qualité de ces intervenants mais bel et bien sur l’esprit de l’application de cette réforme telle qu’envisagée par la majorité municipale.

Nos objections sur la forme :
– nous ne sommes pas associés au processus de concertation et il n’y a pas de véritable travail en équipe au sein de la commission « jeunesse et socio-culturelle »
– nous n’avons pas été associés au choix, ni aux critères de choix des intervenants,
– nous n’avons pas eu en mains les conventions et n’avons pas été informés des coûts engagés
– nous demandons (vainement jusqu’à ce jour) la création et la mise en place d’un groupe de pilotage qui réunit toutes les parties concernées autour d’un vrai  projet éducatif.

Nos objections sur le fond :
– nous regrettons une organisation horaire validée en décembre qui donne une place trop importante à la garderie et, de fait, ne répond pas aux attentes des parents et encore moins aux besoins des enfants
– la commune dispose d’un service jeunesse et d’un accueil ALSH (qui fonctionne pendant les vacances seulement) qui devraient être valorisés et utilisés plus efficacement (en particulier le mercredi après-midi)
– l’absence d’une politique éducative ambitieuse

Ce Conseil nous aura permis de pointer des différences de fonctionnement entre les commissions : certaines ont posé les bases d’une véritable concertation, d’autres ne sont encore qu’une présentation des actions de la majorité sans prendre en compte les envies, avis et remarques de la minorité.
Enfin, nous avons encore réclamé que les projets de délibérations ou de conventions et divers documents de travail soient envoyés à tous les conseillers municipaux avant les Conseils, afin d’éviter de longues et fastidieuses lectures (exemples : Conventions d’utilisation des salles et équipements communaux, lors de ce Conseil du 12 juin).

PS : le Maire a annoncé que l’extension de la salle polyvalente devrait se faire. L’État a confirmé sa participation à hauteur de 100 000 euros contre 150 000 espérés.

lire les articles de Sud-Ouest et de la République des Pyrénées

Image

 

VACANCES D’ÉTÉ 2014

Plaquette_ALSH_juillet_aoutL’ALSH de LASSEUBE ouvre ses portes du 8 juillet au 22 août 2014
Inscriptions à partir du 2 juin 2014 auprès du Service Jeunesse de la Mairie
(1, rue Edouard Labat, dans les locaux de la cyber-base, au 1er étage)
05 59 04 26 42 //  jeunesse.lasseube@wanadoo.fr
ouvert les
lundi, mardi, mercredi, jeudi : 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h45