Distribution de notre feuille de route

La diffusion de notre feuille de route se termine, merci à toutes et tous pour votre accueil.Image
[si vous ne l’avez pas reçue, merci de nous le dire, nous vous la ferons parvenir au plus vite]

Cette distribution nous aura permis de vous rencontrer en dehors des réunions publiques à venir, d’échanger, de faire connaissance avec certaines et certains d’entre vous.
Elle nous aura également permis de faire le plein d’anecdotes de campagne …
comme les chiens qui gardent très bien la boîte aux lettres de leurs maîtres en leur absence
ou de confirmer que la pluviométrie béarnaise rend les bas-côtés très meubles … merci à la famille Keller de nous avoir sorti d’un mauvais pas cet après-midi 😉

Nous vous donnons rendez-vous pour notre première réunion à la Maison pour Tous le vendredi 7 mars à 20h30.

Agriculture

Image
Lasseube est une commune rurale et agricole.
Nous encouragerons tous les savoirs-faire qui permettent le maintien d’une agriculture vivante et de qualité, afin qu’elle puisse continuer à faire vivre de nombreuses familles et à intégrer de nouveaux paysans, d’ici ou d’ailleurs, en agriculture conventionnelle ou biologique.

Pour cela, des liens étroits sont à tisser avec la SAFER, la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques et tous les organismes agricoles.

Le produit d’origine le plus emblématique de notre commune est le vin du Jurançon (Lasseube est la deuxième commune de l’aire d’appellation en terme de surfaces de vignes en AOC Jurançon).
Nous renforcerons le sentiment d’appartenance de notre commune à ce vin qui fait la renommée du Béarn bien au-delà du Sud-Ouest : l’Office de Tourisme du Piémont Oloronais doit renforcer la dimension viticole dans ses actions et sa communication.

Caserne

Nul ne conteste la nécessité d’une nouvelle caserne de pompiers à Lasseube, pour la sécurité de tous, mais nous nous interrogeons sur l’implantation prévue de cette nouvelle caserne (parcelle Pourtau). Son accès engendrera des coûts supplémentaires pour notre commune.
Nous rencontrerons au plus vite nos pompiers volontaires, le SDIS, le Conseil général et le SIVOM pour traiter de ce dossier, et anticiper l’utilisation future du bâtiment actuel.

Économie locale

Nos entrepreneurs traversent une période économique difficile. Dans la limite de la Loi, nous privilégierons les commerces, entreprises, artisans et producteurs locaux.

Nous soutiendrons les initiatives de porteurs de projets qui veulent préserver la qualité et la consommation de productions locales.
Avec l’ensemble des producteurs fermiers de la commune, nous tenterons de redynamiser notre marché local du samedi matin. Le comice agricole, les commerçants et les usagers de ce marché seront mis à contribution pour atteindre cet objectif.

Éducation à l’environnement et à la santé

En lien avec le personnel municipal (ATSEM, Service jeunesse) et les associations du village, nous sensibiliserons nos enfants et nos jeunes aux enjeux primordiaux pour l’environnement et la santé de tous, que sont :
– la protection de notre environnement et de notre espace de vie
– l’alimentation
Exemples d’actions : nettoyage des abords du village, des quartiers, de la Baïse et des ruisseaux, informations sur les produits locaux et biologiques servis à la cantine (en lien avec le Conseil général), …

Énergies

Deux projets industriels sur le bassin de Lacq (fabrication de pellets et cogénération à partir de la biomasse) peuvent intéresser les propriétaires forestiers (un tiers du territoire de notre commune est couvert par des forêts privées).

Des projets de méthanisation agricole commencent également à voir le jour et peuvent être utiles à certains de nos agriculteurs.

Nous aiderons les personnes intéressées à identifier les différents interlocuteurs des filières et accompagnerons les projets individuels avec l’aide des organismes professionnels et des collectivités.
A plus long terme, nous examinerons la faisabilité de projets au niveau de la commune.

Enfance et Jeunesse

En prenant appui sur les missions attribuées au service jeunesse de la Mairie, il faut coordonner et accompagner les dispositifs existants pour répondre de façon qualitative aux besoins des familles :
– réseau des assistantes maternelles (de 0 à 3 ans)
– Accueil de Loisirs Sans Hébergement (de 3 à 17 ans)

Nous étudierons avec les services de l’Éducation Nationale, l’opportunité de porter un projet pilote d’accueil et de scolarisation des enfants de 2 à 3 ans à l’école maternelle en relation avec les divers modes d’accueil de la petite enfance dans la commune.

A moyen terme, l’équipe municipale étudiera la perspective d’offrir, le mercredi après-midi, selon les besoins repérés, des activités (culturelles, sportives, environnementales) dans le cadre de l’accueil municipal de loisirs sans hébergement (ALSH), en relation avec les associations locales.

En lien avec les associations lasseuboises et les différents dispositifs (ALSH, PAL, Conseil municipal des jeunes), nous proposerons des activités à nos adolescents répondant à leurs besoins et motivations, dans un esprit citoyen.