Retour sur le conseil du 21 janvier 2016

Lors du dernier Conseil municipal, la majeure partie des délibérations avait un caractère administratif qui n’a pas engendré de débat.
Mais sur le plan de financement de l’accès à la parcelle Pourtau, le Maire a, de nouveau, fait preuve de sa vision autocratique d’un projet aussi important que la création d’un nouveau Centre de secours.pourtau

Alors que le plan de financement et le calendrier des travaux d’accès à cette parcelle n’ont jamais été présentés (ni étudiés) en commission urbanisme ou commission des finances (qui ne s’est pas réunie depuis le 9 avril 2015), ce projet de délibération nous est envoyé par courrier électronique 5 heures avant la réunion du Conseil.
Il a donc fallu que les élus se prononcent sur ce plan de financement  alors que certains n’avaient même pas eu l’occasion d’en prendre connaissance.
Et si les subventions demandées ne sont pas obtenues, nous ne savons même pas si la commune sera en capacité financière de réaliser cet accès.

Au-delà du fond que nous avons toujours contesté (l’implantation de la caserne sur cette parcelle dédiée aux sports et aux loisirs, dont l’accès n’est pas sécurisé, pour un coût beaucoup plus élevé qu’en d’autres endroits), nous avons aussi voté contre cette délibération sur la forme : le Maire décide seul, sans discussion avec les élus minoritaires, ni avec les commissions chargées d’émettre des avis avant le vote en Conseil.
Au détour d’une question de notre part, nous aurons appris que les travaux d’accès devaient être terminés avant l’été 2016 pour que le Centre d’incendie et de secours puisse être opérationnel avant l’été 2018.
Ce calendrier prévisionnel peut encore être sujet à modification car d’autres casernes sont prioritaires par rapport à celle de Lasseube. Il est donc également possible que l’accès à la parcelle Pourtau ne débouche que sur une friche durant des années.

L’année 2016 débute pour le Conseil municipal comme 2014 et 2015 : sans concertation et avec des idées très (trop) arrêtées de la part du premier magistrat de Lasseube.

voir les articles de Sud-Ouest et la République des Pyrénées

Publicités

3 réflexions sur « Retour sur le conseil du 21 janvier 2016 »

  1. Que dire de la commune de lasseube!!!!! entre la caserne qui sera faite contre vents et marées!!!!! article sud ouest !!!! l’electricité du village est coupée a 22h30 !! (idée lumineuse du maire pour economies) ! reste eclairé!!!!! la route Pau et belair!!!!! et surtout pour le stade pour l’entrainement des limaces!!!! et j’en passe !!!! a part ça tout va bien le maire se la pete il a pris la grosse tete!!!! va peut etre falloir s’enerver un peu !!!! pour le faire redescendre le jean louis!!!! amicalement!!!!!

    1. Bonsoir,
      merci de votre commentaire

      concernant l’éclairage public, la majorité reprend ce que nous avions proposé dans notre programme en 2014 (revoir notre compte-rendu du Conseil municipal du 19 novembre 2015 https://lasseube.wordpress.com/2015/11/24/vers-une-grande-intercommunalite)
      – sauf erreur, l’éclairage doit être coupé de 23h30 à 6h30 en semaine (de minuit à 7h00 les vendredis et samedi)
      – il reste des ajustements à faire sur les secteurs que vous mentionnez (routes de Belair, de Gan et Cazenave-Janet); cela relève de la compétence du SDEPA (Syndicat Départemental d’électrification des Pyrénées-Atlantiques) qui doit rectifier ces dysfonctionnements au plus vite ;
      – cette coupure de l’éclairage public permettra une économie de 50% minimum (environ 5000 euros). Au-delà de l’impact financier, il ne faut pas négliger l’impact environnemental, ni la diminution de cette pollution lumineuse nocturne qui empêche de profiter pleinement de nos nuits étoilées ;
      – pour le stade, les services techniques de la Mairie doivent installer une horloge dès que possible pour couper l’éclairage en dehors des horaires d’utilisation du terrain de rugby et de la salle des sports.

      Concernant le lieu d’implantation de la caserne, nous avons annoncé dès la campagne de 2014 que nous souhaitions installer cette caserne sur une autre parcelle plus facile d’accès, donc moins onéreuse pour les finances locales (vous pouvez vous référer à cette page https://lasseube.wordpress.com/2014/03/01/caserne/ ou à toutes nos interventions en Conseil depuis avril 2014 https://lasseube.wordpress.com/conseils-municipaux/).
      Comme vous le relevez, il est vrai que notre Maire reste droit dans ses bottes sur ce lieu d’implantation, malgré les alternatives moins onéreuses que nous proposons, malgré nos courriers aux différents financeurs … et malgré les marées de la Baïse 😉

      Bonne soirée
      Cédric Laprun

    2. Quand je vois que des habitants sont prêts à se fédérer pour garder leur nom de rue et que rien ne bouge sur un projet qui va obérer durablement les finances de la commune je reste dubitatif. Les conseillers minoritaires ne peuvent pas tout faire ni renverser la table à chaque conseil. Conseils municipaux qui restent accessibles à tous et qui manquent cruellement de public.
      Alors énervez vous! Mais peut être vaut il mieux alerter et se mobiliser

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s